Les Croqueurs et les journées du patrimoine

Les Croqueurs et les journées du patrimoine
Cabane du patrimoine, port de Larros

Pour les journées du patrimoine, c’est au port de Larros à Gujan dans la cabane 244 de l’Association Patrimoine que les croqueurs se sont installés.
D’emblée, la façade de la cabane affiche la couleur. A droite de la porte d’entrée un grand logo des croqueurs attire l’œil. Au dessus, suspendus à des ficelles s’affichent les trophées des dernières sorties. Sur la gauche un poster de Lionel. C’est un lexique imagé français et gascon qui donne la définition des ustensiles de pêche et d’ostréiculture sur le bassin.

A l’intérieur, dans un coin sur une table voici sagement répertoriés une multitude d’outils et d’accessoires. . Dans un autre s’accumulent pelé mêle avirons, filets, nasses, paniers, cirés, patins de vase, bouées et gilets de sauvetage. Il y a même un gouvernail qui tout déboussolé rêve de naviguer encore et se demande ce qu’il fait là.

Pour les croqueurs c’est un festin de formes et de couleurs, et pour certains un cauchemar de perspectives. Pour varier les plaisirs certains vont croquer dehors. Marie Christine par la porte de derrière entrouverte capte l‘immensité des vasières tandis que Vincent revient avec un remarquable lot de vues simplifiées où seules les ombres donnent consistance aux formes .

La concentration règne mais n’exclut pas d’avoir avec les visiteurs parfois étrangers des échanges profitables qui se soldent notamment par la perspective de plusieurs ralliements aux croqueurs. Comme toujours, au moment de se quitter c’est avec des regrets mais surtout l’espoir de revenir sur les lieux pour profiter encore de ce gisement d’images pour les yeux.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu